Changer de logements : les mutations internes favorisées

Mobilisation

Publication

Publié le 26/10/2021

Dans le cadre de sa politique d’attribution de logements, le groupe Poste Habitat accompagne les demandes de mutations de ses locataires qui souhaitent pouvoir changer de logement quand celui-ci n'est plus adapté à leurs besoins.

 

« Nous considérons que personne ne doit se sentir assigné à résidence sans possibilité d'imaginer un futur ailleurs. Nous logeons des postiers qui ont parfois déménagé 5 ou 6 fois, souvent pour des raisons professionnelles. Au sein des équipes de Toit-et-Joie, un poste est entièrement dédié aux requêtes des locataires qui souhaitent changer de logement, de quartier ou de ville. »

 

Michèle Attar, directrice générale de Toit et Joie - Poste Habitat (Mieux connaître la demande de logement social pour mieux orienter les politiques publiques, rapport du 81e Congrès Hlm de l’Union sociale pour l’habitat, 2021).  

•

Ainsi, dans la convention d'utilité sociale (CUS) signée par Toit et Joie - Poste Habitat, l’entreprise s'est engagée à ce qu'au moins 10 % des attributions soient réservées à des mutations internes. Toit et Joie - Poste Habitat a également signé en 2015 la charte de la ville de Paris en faveur des mutations. Ces engagements sont largement tenus : en 2020, 19 % des attributions (177 logements au total sur 930) sont allées à des locataires souhaitant changer de logement, de quartier ou de ville.

« Mon poste est entièrement dédié aux demandes de mutations, mais également aux besoins en relogement, lorsque nous menons une réhabilitation par exemple.

L’un des critères pris en compte pour prioriser les demandes est le carac­tère inadapté du logement : sur occupation mais aussi sous occupation. Les autres motifs prioritaires sont les motifs de santé, le handicap présent dans un logement inadapté et inadaptable, les violences conjugales mais aussi familiales, les importants problèmes de voisinage.

L’arbitrage est effectué par la commission d’attributions, en fonction des situations qui paraissent les plus urgentes et aussi en fonction de l’ancienneté de la demande. »

Audrey Bonfils, coordinatrice des mutations et relogement au sein de Toit et Joie - Poste Habitat

Toutes nos actualités